La première chose à faire une fois la charpente axiale assemblée est de la mettre « dans ses lignes ». Comprendre, la caler de manière à ce que les lignes d’eau soient à niveau. Pour ce faire, lire sur le plan la taille de la cale nécessaire à mettre entre la quille et les tréteaux.

Il faut ensuite positionner les gabarits sur la quille et les « balancer » correctement. C’est une étape longue et qui demande de la précision. J’ai choisi pour cela de caler un long tasseau de l’étrave à l’étambot qui me servira de faitière et sera fixé aux traverses de mes gabarits. J’y ai reporté l’axe ainsi que les écarts des gabarits. Je fixe ensuite chaque gabarit au niveau de la quille en me servant des varangues comme appui et au niveau de la faitière en me servant de celle-ci comme appui. Je vérifie l’aplomb sur les trois axes (transversal, longitudinal et vertical). Éventuellement, je rectifie.

Une fois les gabarits correctement positionner, je les relie entre eux par des traverses assurant leur rigidité. Il faut encore les accorer au sol avec des tasseaux ou des planches.

Ci-dessous le bateaux dans ses lignes avec les gabarits correctement balancés. Ces derniers ne sont pas encore accorerIMGP3550

 Notez la faitière supérieure fixée aux traverses des gabarits ainsi que les tasseaux rigidifiant la structure

IMGP3542